Warner Bros lance deux gammes de produits dérivés autour des films ‘Speed Racer’ et de ‘Chevalier noir’, le nouveau Batman, qui sortiront respectivement en juin et en août

Publié le par Julien SF

Réservé aux garçons ! Warner Bros Consumer Products, filiale du groupe Warner spécialisée dans les produits dérivés, annonce le lancement de deux gammes axées sur les garçons de 6 à 10 ans, autour de deux thématiques toujours aussi porteuses : les courses automobiles, et les super héros.

Avec le film Speed Racer, au cinéma le 18 juin, les spectateurs découvriront les aventures du jeune pilote de courses speed. Ce personnage, issu d’un dessin animé japonais créé dans les années 60, n’a jamais été diffusé sur les chaînes hertziennes. Pourtant, pas moins de 24 fabricants, dont Mattel, Lego ou le fabricant de montres Swatch, ont déjà acquis les droits. « D’autres produits Speed Racer seront lancés pour les fêtes de fin d’année lors de la sortie du DVD », précise Benjamin Broclawski, responsable du marketing de Warner Bros Consumer Products

 



En attendant Batman

Des partenariats avec des distributeurs sont prévus. Roady a développé une gamme d’accessoires auto, Auchan réalisera des promotions et mises en avant des produits en juin. « Et nous voulons organiser la tournée d’une réplique grandeur nature de Mach5, la voiture de Speed », confie Sébastien Gutmann, category manager distribution de Warner Bros Consumer Products. De quoi faire patienter les jeunes clients jusqu’au 13 août, date de la sortie au cinéma du Chevalier noir, le prochain opus de Batman. Là aussi, Mattel, Lego, TSS et Swatch se sont associés à cette licence qui regroupe au total 35 partenaires en France. « La date de sortie est idéale, car Batman fonctionne toujours à la rentrée des classes », explique Benjamin Broclawski. Egalement licenciés, les fabricants de fournitures scolaires Hamelin et Modling&Sanford vont développer des gammes spécifiques en fournitures scolaires. De quoi transformer nos chères têtes blondes en écoliers masqués                                                                              

 


Source :
Véronique Yvernault pour LSA
du 10 avril 2008

Publié dans Cinéma-TV

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article